Découvrir le château de Parentignat autrement avec le géocaching !

Découvrir le château de Parentignat autrement avec le géocaching !

Cette année, le château de Parentignat innove en lançant une nouvelle activité ! Il s’agit d’un géocaching sur une thématique “nature & culture”. L’objectif est de retrouver des boites, appelées « geocaches », dissimulées sur le site. A l’issue du parcours, il faut répondre à un quizz sur l’histoire du château et de la région. Ce parcours a été développé en partenariat avec Damien Aurousseau et Lucien Lê Van, les associés de la société Eco Complexe Nature. Nous nous sommes entretenu avec Damien Aurousseau qui nous explique en détail en quoi consiste le géocaching.

Château de Parentignat : Bonjour, pouvez-vous nous parler en quelques mots de votre société?

Damien Aurousseau : Justement, c’est le bon moment pour en parler, notre société vient d’évoluer pour devenir Volvic Organic Resort puisque au départ nous étions une société qui développait des activités de pleine nature et nous venons d’y greffer cette année en juin une offre d’hôtellerie de plein air. Nous communiquons sur cette nouvelle entité qui propose donc à la fois de l’hébergement et des activités sur notre propre site à Volvic mais aussi des activités de pleine nature que nous développons en dehors comme le géocaching que nous venons d’ouvrir en partenariat avec vous au château de Parentignat.

Quelle est votre expérience dans le domaine du géocaching ?

C’est une activité que nous avons voulu développer dès le départ dans le but de proposer aux familles quelque chose de ludique afin de découvrir de nouveaux sites. Nous nous sommes aperçus que lorsque cette activité était thématisée elle pouvait également être proposée à des groupes et à des entreprises pour des team-building. Depuis 2014 c’est l’activité qui fonctionne le mieux chez nous.

Expliquez-nous comment se déroule un géocaching

Si nous avons affaire à un groupe, nous constituons des équipes. Ensuite, nous distribuons le matériel, à savoir : le GPS, une feuille de route avec un plan général du parcours et au verso des photos et des indices. Chaque équipe est briefé par l’agent d’accueil qui leur explique qu’il va falloir dans le temps imparti aller retrouver un maximum de « géocaches » qui sont dissimulées un peu partout sur le parcours en fonction de points d’intérêts locaux. Les participants peuvent ainsi, au gré du parcours, découvrir des anecdotes portant sur le lieu où se déroule l’activité. A l’issue du parcours, les participants répondent à un quizz de fin d’épreuve.

Combien de parcours de géocaching avez-vous conçu jusqu’à présent ?

Nous avons créé le parcours de Volvic en premier, ensuite nous avons monté trois parcours à Châtel-Guyon sur une thématique urbaine et thermale. Nous avons aussi créé deux parcours à Ebreuil, dans l’Allier. En ce qui concerne l’événementiel nous avons créé des parcours à Pulvérières et Sayat, dans le Puy-de-Dôme, un autre dans le Sancy près de Chambon des Neiges. Depuis deux ans nous avons aussi un parcours à Laschamps  chez Archipel Volcans. Un des tout derniers parcours a été mis en place dans le Volcan de Lemptegy et enfin nous avons développé avec vous, au château de Parentignat, ce parcours de géocaching nature & culture.

Quelle est la particularité de ce parcours de géocaching que vous venez d’installer à Parentignat ? Qu’est ce qui en fait l’interêt ?

C’est une nouvelle thématique puisque c’est la première fois que nous mettons en place un parcours dans un site historique tel que le château de Parentignat. Donc nous avons forcement beaucoup plus de valeur ajoutée, beaucoup plus de pédagogie et d’histoire grâce au riche passé du lieu. Cette réalisation a été super intéressante pour nous car c’était vraiment une nouveauté pour nous que d’aller vers cette thématique très historique, même si le côté pleine nature est bien présent puisque le parcours se déroule dans la cour d’honneur du château, dans le parc à l’anglaise et dans le grand pré de 15 hectares qui fait partie du Domaine. Donc je pense que pour les clients et même pour ceux qui ont déjà fait nos autres parcours cela pourrait vraiment être intéressant de découvrir cette nouvelle thématique. La valeur historique des indices et du quizz de fin de parcours prend toute sa place au sein de ce monument historique.

C’est d’ailleurs pour cela que nous avons appelé ce parcours le « géocaching nature & culture »

Exactement ! C’est un mélange des deux dans le sens où la culture prend une place assez importante avec toujours une volonté de notre part, lorsque nous créons les parcours, de rajouter quelque chose de pédagogique et de culturel. L’idée étant que les participants, qui sont souvent des touristes, repartent avec des informations sur le secteur qu’ils ont visité. Et cette démarche prend tout son sens dans un lieu tel que Parentignat.

Avez-vous une estimation du nombre de personnes qui ont pu découvrir cette activité sur vos différents parcours ?

L’année dernière nous avons eu au minimum une cinquantaine de groupe rien qu’à Volvic et sur l’année nous avons environ 3 000 personnes qui découvrent nos différents parcours.

Vous êtes les seuls à proposer cette activité de géocaching ?

Sur le secteur nous sommes effectivement les seuls, en tout cas sur ce type de format. Car il ne faut pas oublier que le géocaching au départ est une activité liée aux smartphones et à des plateformes mondiales qui existent et qui permettent à tout un chacun de pratiquer l’activité avec son téléphone dans plus de 200 pays. Nous, nous avons voulu créer quelque chose d’un peu différent puisque nous proposons de pratiquer cette activité sur des sites bien précis, avec à chaque fois une thématique différente, à l’aide d’un GPS et d’une feuille de route pour bien accompagner le visiteur.

Que pourriez-vous dire aux personnes qui seraient intéressées par cette nouvelle activité au château de Parentignat ?

C’est une activité qui peut s’adresser à des familles, des couples, des personnes seules… Nous touchons tous les profils. Nous recevons même des enfants de 4 ou 5 ans, forcément accompagnés d’un adulte, mais aussi des familles, des groupes, des centres de loisirs… C’est une activité très accessible, très ludique, qui permet de passer un bon moment en découvrant autrement un lieu ou un monument. Avec le GPS, cela donne la possibilité aux enfants avec leurs parents de prendre part à une activité commune. Financièrement c’est très accessible et cela permet de passer un bon moment tout en apprenant des choses.

Propos recueillis par Thomas Fauveau / Marie Cartigny
Crédit photo : Joël Damase – Château de parentignat

Informations Pratiques :

On peut tester le géocaching au château de Parentignat tous les week-ends en juin  et tous les jours en juillet et août. 9 € par adulte et 5 € par enfant. Renseignements au 04.73.89.51.10
Découvrez l’article de La Montagne sur le sujet en cliquant ici !